• Sagine dorée (Sagina subulata 'Aurea') entre les dalles de béton

    C'est la plante idéale à disposer entre les dalles de béton pour un chemin à l'ombre humide. Ce couvre-sol s'imposait car les dalles doivent rester surélevées et donc ne permettent pas le passage de la tondeuse. 

       alchemilla mollis

          alchemille et fuchsia 'Blue Sarah'

     Cette longue plate-bande n'excède pas trois mètres de profondeur. Il est aisé de soigner le moindre détail des plantations, d'entremêler les feuillages colorés. Ce massif est orienté est-ouest. Les feuillages sont éclairés à contre-jour matin et soir, c'est ainsi qu'ils sont les plus beaux.

    Il n'est pas toujours facile d'intégrer des iris dans les massifs, mais ici leur présence est indispensable pour donner des verticales.

    heuchère Lime Marmelade, carex comans bronze polystichum setiferum, heuchère Marmelade  fougère houx (Cyrtomium falcatum) , heuchère Midnight rose hellebore d'Orient, heuchère

      cyclamens Silver Me rosess    heuchère Green spice, buddléia nain 'Blue chip'

     sureau lacinié 'Black Lace', iris des jardins, digitales Carex panaché blanc,  Lobularia maritima  carex, hydrangea paniculata Vanille Fraise, ciste 'Little Miss Sunshine'  heuchère Lime Marmelade, carex comans bronze

     

     

    « Poignée de placard en forme d'oursinSucculentes en pot, à l'abri de la terrasse couverte. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 09:08
    catherine

    quelle exubérance! en effet, c'est une belle solution entre les dalles

    la sagine est morte chez moi, entre les dalles d'un pas japonais, elle n'a pas supporté la sécheresse, je vais re essayer à l'ombre..

    bon dimanche

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 09:24

        Je n'envisage pas de la planter au soleil. Imagines-tu cette mousse qui aime donc l'humidité, cuire entre deux pierres surchauffées ? Ici elle profite de l'eau rejetée par notre pompe à chaleur. En été, j'arrose les dalles, cela semble convenir à la sagine. J'évite d'arroser directement la mousse car j'ai vu qu'elle en souffrait ( le jet est trop fort pour elle). De l'ombre et de l'humidité = la réussite pour la cultiver. Bon dimanche Catherine.

    2
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 09:39
    catherine

    tu es sage et je ne l'étais pas, lol! mais j'ai compris la leçon, et avec tous ces étés qui s'annoncent sans eau (car cela m'étonnerait que cela change, bien dommage), je ne commettrai plus la même erreur!!

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 09:53

        Sage ? Il est bien rare d'être ainsi qualifiée avec notion de "vieux Sage", en revanche le sens premier de cet adjectif m'est souvent attribué...  smile  Comme toi cette sécheresse m'a amené à réfléchir sur les plantes cultivées. Il y aura du changement et de la simplification.

    3
    Samedi 1er Octobre 2016 à 16:17

    Un oasis de beauté ! il est si agréable de se pauser chez toi... Je continue ma visite en ton Jardin, chère amie poète des fleurs

    Bises admiratives

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 20:07

        Merci Lulu  :)   Je me garde bien de publier des images peu flatteuses du jardin. Il est étonnant de voir combien un jardin est plus beau en photo qu'en réalité...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :