• Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean '

    La découverte des premières roses offertes par le rosier ' Georges Denjean ' de Guillot, planté cet automne, m'a déçue. Je vous en faisais part dans un article en mai dernier. Mais la seconde floraison  est plus à mon goût. Ouf ! L'association d'une rose jaune avec des népétas musinii est des plus communes : pas de faute de goût parce que vu et revu dans les jardins.

    Sur la première ligne d'images, la rose ne correspond pas encore à mon attente : trop jaune, pétales étrangement imbriqués.

    Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean '

    Puis est apparue LA rose qui m'a redonné espoir... d'un jaune adouci lavé de rose.

    Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean 'Réconciliée avec le rosier de Guillot ' Georges Denjean '

    « Rosier-tige rouge Alain Souchon de Meilland ( Meikarouz )Remontée du rosier-tige Comtesse de Ségur de Delbard »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :