• Les agapanthes sont adaptées au climat côtier et au sol pauvre sableux des Landes, pour mon grand bonheur.

    Agapanthes  Agapanthes   echinacea purpurea echinacea purpurea

    Dans la plate-bande de l'entrée de service, la floraison bleue des agapanthes est accompagnée par celle rose des échinacées  et celle blanche de l(hydrangea paniculata 'Unique'. Ce dernier met du temps à se remettre de sa transplantation en 2015.

     hydrangea paniculata 'Unique' rosier 'Leonard de Vinci' de Meilland Agapanthes

    echinacea purpurea rose de Molinard de Delbard clematis recta purpurea  clematis recta purpurea

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Certains semis spontanés d'hellébores d'Orient n'avaient pas encore fleuri. C'est chose faite en juillet dans la plate-bande de l'entrée de service. Les fleurs sont superbes ! 2 hellébores blanches immaculées dont une double que j'adore déjà.

         Promis cette hellébore double était blanche, mais j'ai tardé à la photographier.

    hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' fin juin hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' Bunnera macrophylla 'Jack Frost', scabieuse 'Chile Black' Brunnera macrophylla 'Jack Frost'

    Fin juin, les têtes fleuries de l'hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' ,encore verdâtres, s'arrondissent peu à peu et blanchissent. hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' hydrangea paniculata 'Vanille Fraise'

    Mi juillet, les panicules font ployer les jeunes tiges. C'est un péché de jeunesse, qui se corrigera avec les années.

     Hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' hydrangea paniculata 'Vanille Fraise' Sagine dorée et Lysimaque nummulaire dorée rosier 'Larissa' de Kordes

    rosier 'Larissa' de Kordes alchémille mollis, fuchsia rustique 'Blue Sarah' fuchsia rustique 'Blue Sarah'  

    floraison  de la campanule 'Raiponce' campanule 'Raiponce'   fuchsia rustique 'Blue Sarah'

    Les campanules 'Raiponce' se ressèment librement dans le jardin, comme les fenouils. Chaque année, les chenilles du papillon Machaon se repaissent de leurs fleurs et feuillage anisés. Les punaises Arlequin sont présentes aussi sur les inflorescences aplaties du fenouil. 

     chenille Machaon punaises Arlequin (Graphosoma italicum)

    fenouil chenille Machaon 

           fuchsia 'Blue Sarah"

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Le rouge vif de la grande hémérocalle se fait remarquer dans la sente aux roses. Les rosiers font la pause des floraisons car la chaleur est trop lourde. 

    Hémérocalle rouge de la sente aux roses 

    La végétation est si dense que je ne m'aventure plus sur la sente. Les travaux de taille s'imposent !

        

    Les buddléias blancs attirent-ils les papillons ? J'ai un gros doute... Le mien, un nain blanc, est beau mais il est délaissé par les papillons...

        rosier 'Hanabi' de Tom Carruth

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Pour animer les rebords de fenêtres et les terrasses couvertes, je privilégie la culture de plantes faciles d'entretien pour un effet généreux sans contrainte pour le jardinier.

    Un impératif pour dynamiser les potées de succulentes : des pots de couleur !

      

    Mention spéciale pour les joubarbes, les plus conciliantes des succulentes.

      

        

    Les plantes grasses qui ne passent pas l'hiver sous la terrasse couverte ont péri. Certaines échévérias résistent au froid sec, telles la rose 'Pearl of Numberg', la blanche 'Lola', la grise 'Vanbreen'. Le Lewisia cotyledon 'Elise' fleurit sans discontinuer depuis son achat fin février. 

        

    J'ai rempoté les graptosedum 'Francisco Baldi' et graptosedum paraguayense, car les tiges en s'allongeant s'échappent du pot et perdent de leur superbe.

        

        

      

    Parfait assortiment de couleur entre le sedum spathulifolum et son pot vernis orange.

      

      

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • La chambre de verdure porte bien son nom en ce moment car les floraisons y sont discrètes.

    Survol des images pour identification des plantes.

      

      

      

    fuchsia du Cap (Phygelius capensis) fougère langue de cerf, Asplenium scolopendrium  hydrangea macrophylla 'Mme Emile Mouillère',  Strobilanthes Brunetthy fougère caduque Athyrium 'Pictum'

    begonia pendula hosta 'August Moon' hosta 'August Moon' fuchsia

    begonia pendula  fuchsia du Cap  hedera helix 'Yellow ripple' sedum 'Frosty Morn'

       hosta sieboldiana 'Elegans' Hakonechloa macra ' Aureola ', Hosta ventricosa aureomarginata hydrangea macrophylla 'Mme Emile Mouillère'

     Cyrtomium falcatum hosta ventricosa aureomarginata    hosta crispula variegata

     Hebe microphylla    hosta fortunei Hyacinthina lys 'Elodie'

    Dryopteris erythrosora 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • Le massif Intimité prend de la hauteur avec les floraisons des crocosmias et des verveines de Buenos Aires. L'assortiment de coloris est plus à mon goût que celui que j'avais composé l'été passé. Le massif s'est développé avec rapidité en 1 an.

       clématite viticella purpurea plena elegans

         rosier rouge à lèvres' clématite double pourpre

    Le roi du massif reste le sombre cercis canadiensis 'Ruby falls', à port pleureur. Son feuillage en forme de coeurs pourpres met en valeur toutes les plantes autour de lui. La curiosité du massif cette année est la floraison de la clématite viticella purpurea plena elegans, que je laisse courir sur le sol à défaut de la faire grimper dans le magnolia liliiflora 'Susan' encore trop petit.

    cercis canadiensis 'Ruby falls' persicaire 'Red Dragon' persicaire 'Red Dragon', Muhlenbergia capillaris Magnolia  'Susan'

    Cercis canadiensis 'Ruby Falls' en compagnie de l'eupatoire 'Red Dragon' et de la graminée Muhlenbergia capillaris            magnolia 'Susan' et clématite viticella

      verbena bonariensis   

    Crocosmias 'Lucifer' et verbena bonariensis pour réveiller les coloris sombres. Mais pas que ! De l'autre côté de ce massif, priorité aux orangés avec l'euphorbia griffithi 'Fireglow' et les crocosmias 'Mistral'.

    euphorbia griffithi 'Fireglow'  crocosmias 'Mistral'  crocosmias 'Mistral'

    crocosmias 'Mistral' clematis viticella purpurea plena elegans crocosmia 'Lucifer'

      euphorbia griffithi 'Fireglow'

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • A compter de la seconde moitié de mai, les lys fleurissent dans mon jardin landais. Le sol sableux leur convient parfaitement. Ils se multiplient sans aucune intervention de ma part.

     lys  'Pink flavour( lys 'Pink flavour' lys 'Pink flavour' lys 'Pink flavour'

    Les lys 'Pink flavour' sont d'un beau rose saumoné.

     lys hybrides lys 'Elodie'  lys hybrides  lys 'Fata Morgana'

    lys hybride Lys royal 'African Queen' Les regale 'African Queen' 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • A Nice, nous avons parcouru de bonne heure le jardin du monastère de Cimiez, qui est public. Ce jardin offre une vue étendue sur Nice, la mer et les collines.

    Les roses achevaient leur première remontée.

            

    J'ai retenu 2 exemples d'association de couleurs gris, blanc, jaune pâle et vert : euphorbe 'Diamond frost', cinéraire, stipa tenuifolia, cleome spinosa, tabac blanc, artichaut, chou pourpre, prêle japonaise, armoise, surfinia jaune beurre.

        

    Le tracé d'origine du potager et du verger du monastère a été conservé. L'esprit "potager fleuri" a été respecté. Les légumes colorés animent les massifs, tandis qu'orangers, grenadiers, citronniers taillés en rondeur rappellent que le verger est méditerranéen.

         

          

      

      

    Les magnolia grandiflora sont majestueux.

    Ci-dessous le monastère de Cimiez (9ème siècle) et son église, Notre Dame de l'Assomption (15ème siècle).

        

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • J'ai eu la chance de découvrir la ville de Nice en étant hébergée dans un quartier élégant, Cimiez. Le palais, d'architecture années 20, surplombe les arènes romaines de Cimiez, le parc des arènes, le monastère de Cimiez et le musée Matisse. 

          

        

    Le parc des arènes romaines, une oliveraie composée de milliers d'oliviers plus que centenaires, et les arènes de Cimiez (amphithéâtre du 2ème siècle).

      

        

    Le Musée Matisse, villa génoise du 17ème siècle, avec sa façade peinte en trompe-l'oeil. Cette mise en valeur des façades est répandue sur la Riviera. 

        

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Menton, dernière ville française avant la frontière italienne. 

      

         Floraisons bleues de l'arbre Jacadanra et de l'arbuste Duranta erecta.

      iep de menton (monde arabe)

    Monaco. J'ai trouvé peu de charme à cette ville, à l'exception de ses jardins, de quelques sculptures et de la maison photographiée ci-dessous.

        

     

     Musée Océanographique                                              Pieuvre d'Emma de Sicaldi 1981

         

     Oursins de l'artiste Philippe PASQUA échoués au pied de la falaise                                                                sculpture Vanité de Philippe PASQUA

         Dans les jardins Saint-Martin, sculpture "Invitation" de Kees Verkade 1982

    En se rapprochant de Nice, vue sur la presqu'île du Cap Ferrat.

        

        

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires