• Le beau jardin londonien de Kew garden se refait une beauté ce printemps. Plusieurs parties du parc étaient fermées au public, notamment le jardin asiatique. Zut ! Le beau temps faisait sa première longue apparition, les floraisons étaient encore discrètes : pas de roses... Mais ma partie préférée, ce sont les serres ! 

    Kew garden mi mai Kew garden mi mai

    Kew garden mi mai 

    Faisant face à la grande serre des palmiers, nous avons fait la pause thé dans l'élégant bâtiment du Botanical.

        le temple d'Arethusa

    Près du temple d'Arethusa, les massifs sont composés par des plantes qui poussent dans mon jardin, mais que je n'ai pas associées entre elles de la même façon. Les jardiniers de Kew ont du talent ! Voilà un beau modèle si je devais déplacer quelques plantes chez moi.

        

    potentille blanche, ciste rose                   heuchère pourpre, weigelia rose, oranger du Mexique, Epimedium grandiflorum

      

    Erable pourpre et oranger du Mexique doré : j'ai fait de même ! Trop forte !

    Quelques photos pour se faire une idée de la grandeur de la serre aux palmiers :

        

          

    Coup d'oeil dans la serre aux nénuphars :

                     

    La grande serre tempérée a été rénovée et n'est ouverte au public que depuis début mai 2018 :

    A l'intérieur, il y avait de nombreuses plantes qui poussent bien sur la façade atlantique. J'ai remarqué un Libertia ixioides majestueux, le mien est mort cet hiver.

     

    Libertia ixioides, de la famille des iris                                                                                           Au bout de l'allée, la grande pagode (en travaux !)

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Les premiers iris sont en fleur. Quelle joie de les retrouver chaque année ! Les heuchères pourpres et les graminées carex comans 'Bronze Form' n'ont pas résisté à cet hiver très humide. Cela libère de la place aux grands crocosmias 'Lucifer'.

    La perte de toutes ces plantes pourpres et bronze a éclairci les coloris du massif. C'est d'autant plus appréciable que le cercis canadensis 'Ruby falls' et la persicaire microcephala 'Red dragon' constituent un fond sombre bien présent.

    Le massif Intimité est coloré !  iris 'Ivory Ghost''

    Iris 'China maid'                                                                                                 iris 'Ivory Ghost'

    iris 'Flaming dragon' iris 'China maid' iris 'Thornbird' 

    iris 'Flaming dragon'                                 iris 'China maid'                                  iris 'Thornbird'                                       iris 'Thornbird'

    iris 'Trade secret' Le massif Intimité est coloré !  cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls'

    iris 'Trade secret'                                                                                                 cercis canadensis 'Ruby falls'

    Les iris sont de superbes fleurs dont la durée de floraison reste courte. Afin que le massif reste attrayant, j'ai planté des succulentes colorées et des verbascum phoeniceum 'violetta' qui se ressèment à foison. Les fleurs violettes des molènes seront relayées par les fleurs mauves des verveines de Buenos aires.

    molènes 'Violetta' molènes 'Violetta'   

     

    spiraea betulifolia 'Tor gold' Le massif Intimité est coloré ! iris 'Flaming dragon' iris 'Stepping out'

                                                                                                                                                         iris 'Flaming Dragon'                         iris 'Stepping out'

    Pour réchauffer le vert charteuse de la spirée 'Tor gold' et des sedums 'Lemon balls', le jaune orangé des sedums rupestres et vert bleuté du sedum lydium, j'ai opté cette année pour des coreopsis verticilata d'un bel orange sanguin. Cette couleur fera le lien avec les 2 rosiers du massif 'Emilien Guillot' et 'Rouge à lèvres'. A découvrir dans peu de temps...

    coreopsis verticilata iris 'Thornbird' cercis canadensis 'Ruby falls' enfleurs en avril

    Le massif Intimité ne cesse d'évoluer depuis sa création. Je vous invite à découvrir mes choix osés dans la catégorie 'Massif Intimité'. 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Dans le massif mauresque, du nom de l'arche à rosier créée par mon Chéri, les arbustes ont pris tant d'ampleur que je ne peux plus voir les plantes de la sente aux roses en 2ème ligne. Petit à petit, au fil des remplacements d'arbustes morts, je déplacerai les sujets de la sente aux roses pour combler les manques. Oui mais voilà, pour l'instant tout pousse avec générosité.

     viburnum plicatum 'Mariesii' viburnum plicatum Mariesii

    L'association des coloris est très printanière : bleu, blanc, rose. La vedette est la viorne plicatum 'Mariesii'. Il a fallu attendre longtemps avant de la voir s'épanouir. Elle est surmontée du céanothe arbustif ' A T Johnson' et elle est entourée par le loropetalum chinensis 'Blush' et le loropetalum 'Fire dance'.

    magnolia 'Heaven scent' weigelia 'Magic Rainbow' sente aux roses clématite 'Miss Bateman'

    Magnolia 'Heaven scent' sur fond de weigelia 'Magical Rainbow' cov kolmagira                                                              clématite 'Miss Bateman'

    viburnum plicatum Mariesii loropetalum Blush et viburnum plicatum Mariesii viburnum plicatum Mariesii, céanothe arbustif 'A T Johnson' céanothe arbustif 'A T Johnson'

      loropetalum chinensis 'Black pearl'

    loropetalum chinensis 'Blush'  loropetalum chinensis 'Black pearl' hou femelle Golden King  choisya 'Aztec Pearl' Loropetalum 'Blush'                              Loropetalum 'Black Pearl'                        Houx femelle 'Golden King'                    Choisya 'Aztec pearl'

    La haie fleurie est variée mais peut-être trop densément plantée. Les arbustes ont mis beaucoup de temps à s'étoffer et j'ai cédé à la tentation de doubler la haie. Maintenant les racines sont autant emmêlées que les branches... 

    cornus florida florida cornus florida florida cornus florida florida

    Les fleurs blanches du cornus florida florida font penser à une envolée de papillons.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Azalées et Rhododendrons sont en fleurs, le sous-bois resplendit. La météo, très humide, leur convient pleinement. Dommage pour moi que les moustiques soient au rendez-vous, car comment arracher la multitude de jeunes chênes qui poussent dans mon sous-bois ? Ras-le-bol des piqûres !

      

    Azalée panachée de blanc à fleurs rouges 'Hot shot'       azalée bleue 'Blue Danube' ,  au fond grand rhododendron à fleurs rose pâle 'Dr Albert Schweitzer'

    azalée 'Blue Danube' et hosta hosta fortunei 'Gold Standard'  rhododendron 'Rocket'

    Azalée 'Blue Danube' et hosta fortunei 'Gold standard'                                                                                                 rhododendron 'Rocket'

    L'azalée 'Blue Danube' impressionne par sa taille car elle marcotte avec générosité. J'ai placé un hosta doré à son pied 'Gold standard' car les 2 couleurs se mettent mutuellement en valeur.

    Rhododendrons et azalées se nourrissent des feuilles de chêne décomposées. Je ne travaille pas le sol. J'arrache juste les glands de chêne qui ont germé. Cela aère le sol sans tout chambouler. 

    azalée 'Ho oden' , rhododendron 'Rocket' azalée 'Ho oden' , rhododendron 'Rocket'  Azalée mollis blanche 'Persil', azalée panachée de blanc 'Silver queen' azalée panachée de blanc 'Silver queen'

    azalée 'Ho oden' sur fond de rhododendron 'Rocket'                                      azalée panachée de blanc 'Silver queen', rhododendron yakushinum 'Golden Torch'

    azalée à fleurs doubles 'Shiha' azalée 'Shiha' rhododendron yakushimanum 'Golden torch'

    Afin de maintenir l'humidité au pied des azalées et rhododendrons, le sol est densément planté de pulmonaires, d'hellébores, ...

    hebe diosmifolia, choysia ternata doré potager

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  • Le jardin est métamorphosé dès l'apparition des jeunes feuillages. L'annonce du printemps fut tardive cette année.

    Printemps dans le sous-bois potager

    Priorité à la simplification pour moins d'entretien dans le jardin. Une arche métallique qui soutenait le rosier grimpant "Pierre de Ronsard" de Meilland n'a pas résisté à la rouille. La proximité de l'océan a accéléré la dégradation du métal. Hop ! Le rosier est désormais taillé en arbuste. 

    Sans l'arche, le potager semble ouvert sur le sous-bois. Tomates, courgettes, piments landais sont plantés. Les touffes vertes entre les jeunes plants sont celles des plants de cerfeuil, coriandre, fenouil, mâche en fleurs. 

    potager Printemps dans le sous-bois

    acer japonicum "Osakazuki" cotinus coggygria "Royal purple" érable du Japon pourpre

    Les jeunes feuillages des érables du Japon et des cotinus colorent le sous-bois, qui a gagné en clarté car le plus grand chêne du jardin a été taillé pour la première fois. Le potager sera plus ensoleillé. 

    érable du Japon pourpre azalée japonaise "Blue Danube"  hosta fougère femelle  athyrium niponicum "Pictum"

     chambre de verdure oxalis triangularis acer palmatum 'Skeeters Broom' pieris japonica 'Flaming silver'

      

      chambre de verdure

      rhododendron 'Dr Albert Schweizer' rhododendron 'Dr Albert Schweizer' hosta "Halcyon"

    rhododendron 'Dr Albert Schweizer' hostas Printemps dans le sous-bois clématite "Vyvyan Pennell"

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    10 commentaires
  • Du rouge sang pour mon camélia japonais "Blood of China". Il ressort sur fond de feuillages argentés du pittosporum tenuifolium et du pieris japonica 'Little Heath'. Dans la partie sous-bois, le jeune magnolia stellata "Centennial" est mis en valeur par les feuilles vert foncé des rhododendrons.

    Survol des images pour lire la légende.

    Camelia  japonica "Blood of China" Camelia  japonica "Blood of China"

    Camelia  japonica "Blood of China" Camelia  japonica "Blood of China" Camelia  japonica "Blood of China" magnolia Centennial

    magnolia Centennial Camelia  japonica "Blood of China" Camelia  japonica "Blood of China" Camelia  japonica "Blood of China"

    D'autres plantes fleurissent en ce moment, plus discrètement que celles du camélia à fleurs rouges.

      cameliia Brushfield's Yellow

    camelia Brushfield's Yellow hellebore double rose hellebore double Ellen rouge magnolia 'Heaven scent'

    Hebe Hebe hellebore orientale

    loropetalum 'Fire Dance' et muscaris muscaris loropetalum 'Fire Dance'

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    12 commentaires
  • La pluie a enfin laissé place à un après-midi ensoleillé. Avant de débuter le nettoyage du jardin, j'ai immortalisé les floraisons d'hellébores orientales et des camélias du Japon. Sans intervention de ma part depuis des mois, le jardin négligé se porte à merveille. 

     Fleurs hivernales : camélias et hellébores. 

    camellia japonica 'Albert' camellia japonica 'Albert' camellia japonica 'Albert' camellia japonica 'Albert'

    Camélia japonica blanc 'Albear' ou 'Albert'.

        hellebore Hantay camellia japonica 'Brushfield's Yellow'

    narcisse tazeta multiflore 'Avalanche' narcisse tazeta multiflore 'Avalanche' Narcisse tazeta multiflore 'Avalanche"

    Plate-bande de l'entrée de service :

       

          

          

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  • Le jardin s'est effeuillé, le ciel a revêtu la couleur gris humide des hivers landais. Le sol reste mouillé, impossible de passer la tondeuse pour ramasser les feuilles mortes. Les glands des grands chênes jonchent le sol. La jardinière est au repos. Les oiseaux s'en réjouissent. Ils sont nombreux à éparpiller les feuilles tombées au sol, afin de trouver leur repas.

    En novembre, les magnolias ont joliment fleuri, et pas seulement les sasanquas... le japonica 'Margareth Davis' aussi !

    chambre de verdure chambre de verdure begonia pendula

    camellia sasanqua "Yuletide' camellia sasanqua "Yuletide' Leycesteria formosa Golden Lanterns Leycesteria formosa Golden Lanterns

    camellia sasanqua 'Yuletide'                                                                                                          Leycesteria formosa 'Golden lanterns'

     chambre de verdure acer palmatum 'Skeeters Broom' acer palmatum 'Skeeters Broom'  camellia sasanqua 'Plantation Pink'

      camellia japonica 'Margaret Davis' camellia japonica 'Margaret Davis' camellia japonica 'Margaret Davis'

     

    camellia japonica 'Margareth Davis'

    Strobilanthes Brunetthy camellia sasanqua 'Plantation Pink' camellia sasanqua 'Plantation Pink'

    Stroblanthes Brunethy                                                                                                                  camellia sasanqua "Plantation Pink'

    nandina domestica Obsessed nandina domestica Obsessed camellia sasanqua 'Plantation Pink'

    Nandina domestica 'Obsessed'

     tricyrtis  anémone du Jaoon 'Prinz Heinrich' anémone du Jaoon 'Prinz Heinrich'

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • De belles couleurs automnales pour le cercis canadensis 'Ruby Falls' : à l'origine pourpre, le feuillage en ce mois de novembre ne fut pas rouge sang car les températures étaient douces. Les nuances dorées des feuilles en forme de coeur me font penser à une crème brûlée bien caramélisée (!)

    cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls'

    Il y a encore 2 semaines, le cercis ne laissait pas deviner si sa robe automnale serait rouge ou dorée.

    cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls' cercis canadensis 'Ruby falls'

    rose 'Rouge à lèvres'  gentiane japonaise L'automne dans mon jardin landais

       joubarbes sedum

        

      

      L'automne dans mon jardin landais 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    11 commentaires
  • Profitez-en : le court-métrage étudiant français Garden Party est actuellement en ligne pour deux petites semaines. Réalisé par 6 élèves de l'école MOPA, ce film est actuellement dans les présélectionnés pour les prochains Oscars.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires