• Quels objets ramener de Californie et d'Orégon dans sa valise ?

    Je vous épargne les images des vêtements et chaussures de marque américaine rapportés aux enfants, en précisant que les prix sont très intéressants en comparaison avec ceux pratiqués en France.

    Je désirais ramener des squelettes d'oursins de dollar des sables ( Clypeaster subdepressus ). Mission accomplie ! J'en ai ramassé 3 sur la plage de Pismo, pour lesquels je conserve la couleur naturelle grise ou rouille. Et j'ai acheté en boutique de beaux exemplaires blanchis, dont un énorme. L'astuce nettoyage de sand dollar, donnée par la vendeuse de coquillages, est de nettoyer le squelette d'oursins avec une brosse à dent et du... dentifrice !

    grand dollar des sales et coquillage melon (Melo diadema) Clypeaster subdepressus Clypeaster subdepressus

    Les enveloppes en bois des graines des grands eucalyptus sont si jolies avec leur étoile en creux et si délicieusement parfumées que j'en ai ramassées une pleine poignée.

    En altitude, les arbres sont couverts d'un lichen couleur vert pomme très lumineux. Allez hop ! Du lichen dans la valise .

    Clypeaster subdepressus Eucalyptus   lichens

    Clypeaster subdepressus, enveloppes de graines d'eucalyptus     

    En Orégon, en bord de Pacifique, un couple vendait des coquillages d'Indonésie qu'ils assemblaient joliment en étoiles à suspendre. Les coquillages sur la côte nord-américaine de l'océan pacifique ne sont pas beaux pour confectionner de telles décorations, m'ont-ils confié.

    Parmi de superbes coquillages des mers chaudes, un nautile à un prix inférieur à ceux vus à Bali a attiré mon attention. Hop ! Dans la valise !

    nautile et paua, ormeau néo-zélandais 

         

    Ces étoiles en coquillage sont la réinterprétation personnelle d'une jolie décoration côtière vue dans un hôtel en Californie du nord.

    Je cherchais un crabe exceptionnel à ramener à la maison, me disant qu'en parcourant une côte qui s'enorgueillit de servir le fameux Dungerness crab, il serait aisé de trouver un crabe sous quelque forme que ce soit. C'est chose faite, mais mon crabe (Callinectes sapidus) vit sur la côte ouest atlantique. C'est un crabe bleu stylisé en Ironwood, à traduire en bois dur (ici un bois exotique bien rouge). La forme de sa carapace est caractéristique des spécimens mâles.

    Dungerness crab  

    « Dernières floraisons de juin : le plein soleilDécorations de jardin »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 21:41

    Je vois que tu n'es pas rentrée les mains vides. Plein de souvenirs de tes vacances.

      • Dimanche 3 Juillet 2016 à 22:44

        J'aime beaucoup les coquillages. J'aimerais un jour installer une vitrine pour disposer mes trésors.

    2
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 21:57

    Que de beaux souvenirs !  Merci de nous faire partager ces splendides photos . L'eucalyptus est géant , tu fais toute petite à côté !    Amitiés  @lain .

      • Dimanche 3 Juillet 2016 à 22:42

        Je me suis amusée à être photographiée au pied des arbres remarquables tout le long du voyage.

    3
    Emmanuelle
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 23:00

    Bonsoir Magalie des merveilleux coquillages il y à des merveilles j'aime beaucoup il vous faut une belle vitrine car en passant sur votre blog j'avais déjà vue quelques beaux coquillages ,la carapace de crabe est de toute beauté.

    Des souvenirs précieux ,belle soirée Magalie

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 07:18

        Oui sa carapace semble être de la loupe. Le bois est bien poli, la caresse se fait douce.  

    4
    Lundi 4 Juillet 2016 à 09:45

    Et bien de jolis souvenirs qui en les regardant te rappelleront ce beau voyage !

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 13:21

        Et qui me rappellent également de belles personnes.

    5
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 19:13

    Je suis comme toi une grande amatrice des décos marines, les coquillages en étant les principaux sujets, j'aime les disposer un peu partout

    eux et les galets que je ramène dès que je peux en trouver, alors je les peints et les applique dans mes jardinières, sur le rebord de mes fenêtres, un peu partout ici ou là

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 20:30

        Tu vis près de la mer aussi ? Je n'ai pas réussi à situer ton jardin. Serais-tu bretonne ? Rhododendrons, azalées et érables ponctuent ton jardin. 

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 21:29

        Non je suis installée en seine et marne, je fais des sauts de puce de temps en temps à la mer et je me régale des odeurs et des embruns pour moi c'est le summum, la cerise sur le gateau

        j'aimerais tellement y vivre

    6
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 23:16

    J'ai vécu en région parisienne aussi. Comme toi, je rêvais de vivre au bord de l'eau. Et un jour... cela devint mon quotidien. Mais pour le jardinage, ce n'est pas simple tout ce sable.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :