• Quand on est fière du résultat... 3/3

    Pas facile le rouge au jardin, n'est-ce pas ? L'y introduire, c'est rechercher la difficulté. 

    La tendance actuelle est de l'associer à des teintes argentées ou noires. Mon choix fut de lui adjoindre deux arbustes à feuillage panaché : un pieris japonica ' Little Heath ' et un pittosporum tenuifolium ' Variegatum '. Mais ce pieris, dont la floraison relève du symbolique, possède un sacré atout : ses nouvelles feuilles sont d'un beau rouge clair. Je préfère donc sacrifier les fleurs et privilégier le jeune feuillage en formant une boule, qui contraste avec le port désordonné du camellia japonica ' Blood of China '. 

    pieris japonica ' Little Heath ' pittosporum tenuifolium ' Vaiegatum '

     

    Nul besoin de floraisons supplémentaires car les énormes fleurs rouges du camélia ont beaucoup de présence. 

    Quelle est la couleur qui sied le mieux au rouge ? Le vert bien sûr ! Il est décliné par une véronique en arbre ( Hebe ) dont les tiges rougeâtres s'harmonisent avec les fleurs de ' Blood of China ', par un petit pieris ' Débutante ' réputé pour sa floribondité.

    Dans un futur pas trop lointain j'espère, le jasmin étoilé couvrira d'un rideau vert les disgracieux panneaux de béton. 

    Camellia x Williamsii ' Blood of China ' et hebe Blood of China pieris japonica ' Little Heath ' Blood of China

    Pieris japonica ' Little Heath ' Blood of China en boutons tiges rouges des myrtilliers américains

    avec le rouge de la haie de photinias du voisin rouge des tiges du Salix integra Hakuro Nishiki ( saule-crevette ) et clochettes rouges du pieris ' Valley Vallentine ' Blood of China

    « Quand on est fière du résultat... 2/3Le jardin au printemps »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Mars 2014 à 09:43

    Bonjour Magali. Tu as parfaitement su intégrer le rouge de ce superbe camélia au jardin. Pas facile en effet le rouge, c'est pour cette raison que je n'en ai quasiment pas d'ailleurs ! L'association camélia/pittosporum est très réussi, les feuillages étant opposés (épais et foncé pour l'un et fin, panaché et discret pour l'autre). J'adore ce massif et pense même m'en inspirer pour poursuivre celui que je suis en train de créer autour de mon camélia.

    2
    Mercredi 19 Mars 2014 à 11:04

    Oh que c'est gentil ! Je m'inspire aussi des réussites des blogueuses jardinières. D'ailleurs, je suis avec attention la création de tes nouveaux massifs, l'évolution de ton potager, la plantation de ton... magnolia !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 19 Mars 2014 à 22:03

    Comme toi, je pique des idées sur les blogs et dans les revues comme .... Jardin Facile ! Bonne lecture !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :