• A Nice, nous avons parcouru de bonne heure le jardin du monastère de Cimiez, qui est public. Ce jardin offre une vue étendue sur Nice, la mer et les collines.

    Les roses achevaient leur première remontée.

            

    J'ai retenu 2 exemples d'association de couleurs gris, blanc, jaune pâle et vert : euphorbe 'Diamond frost', cinéraire, stipa tenuifolia, cleome spinosa, tabac blanc, artichaut, chou pourpre, prêle japonaise, armoise, surfinia jaune beurre.

        

    Le tracé d'origine du potager et du verger du monastère a été conservé. L'esprit "potager fleuri" a été respecté. Les légumes colorés animent les massifs, tandis qu'orangers, grenadiers, citronniers taillés en rondeur rappellent que le verger est méditerranéen.

         

          

      

      

    Les magnolia grandiflora sont majestueux.

    Ci-dessous le monastère de Cimiez (9ème siècle) et son église, Notre Dame de l'Assomption (15ème siècle).

        

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • J'ai eu la chance de découvrir la ville de Nice en étant hébergée dans un quartier élégant, Cimiez. Le palais, d'architecture années 20, surplombe les arènes romaines de Cimiez, le parc des arènes, le monastère de Cimiez et le musée Matisse. 

          

        

    Le parc des arènes romaines, une oliveraie composée de milliers d'oliviers plus que centenaires, et les arènes de Cimiez (amphithéâtre du 2ème siècle).

      

        

    Le Musée Matisse, villa génoise du 17ème siècle, avec sa façade peinte en trompe-l'oeil. Cette mise en valeur des façades est répandue sur la Riviera. 

        

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Menton, dernière ville française avant la frontière italienne. 

      

         Floraisons bleues de l'arbre Jacadanra et de l'arbuste Duranta erecta.

      iep de menton (monde arabe)

    Monaco. J'ai trouvé peu de charme à cette ville, à l'exception de ses jardins, de quelques sculptures et de la maison photographiée ci-dessous.

        

     

     Musée Océanographique                                              Pieuvre d'Emma de Sicaldi 1981

         

     Oursins de l'artiste Philippe PASQUA échoués au pied de la falaise                                                                sculpture Vanité de Philippe PASQUA

         Dans les jardins Saint-Martin, sculpture "Invitation" de Kees Verkade 1982

    En se rapprochant de Nice, vue sur la presqu'île du Cap Ferrat.

        

        

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Nous nous sommes promenés dans Eze village, regroupant de vielles demeures pittoresques et médiévales en haut d'un piton escarpé. Les ruelles sont animées par des boutiques d'artisanat d'art, des hôtels de luxe et restaurants.

    Les ruines de la citadelle, au sommet du piton rocheux, abrite désormais le jardin exotique d'Eze (voir article précédent).

      bougainvililée grenadier  yucca rostrata

      

     OPUNTIA FICUS-INDICA VAR. RUBRA     

          

    Les bouquets d'accueil de l'hôtel de la Chèvre d'Or sont superbes, un bel exemple de bouquet orangé. De nombreuses sculptures s'éparpillent dans le village. Il y en a pour tous les goûts, éléphanteau, sirène, puits féerique, elfe, faune, panthère, crocodile. Je n'ai photographié que le faune noir et le puits féerique pour illustrer la diversité des ornements. J'aime bien le faune.

      

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    5 commentaires
  • Les plantes succulentes m'attirent de plus en plus. La visite du jardin botanique d'Eze, proche de Nice, conjugue découverte des cactus et des succulentes avec celle des sculptures en terre cuite de Jean-Philippe Richard. Le panorama est à couper le souffle. Le village d'Eze, parfaitement restauré par les hôtels et restaurants de luxe, compose un décor provençal haut de gamme.

    Jardin exotique d'Eze dans les Alpes Maritimes   

       Dasylirion quadrangulatum - Agavaceae   Aloe marlothii - Aloeaceae

       opuntia pilifera   

           Euphorbia candelabrum, Carnegiea gigantea, Pachycereus Marginatus

    Parodia magnifica     

        

        

         Dicksonia antartica, fougère houx 

        

       aenomium   Yucca rostrata, Aeonium arboreum

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  • Je gardais un beau souvenir de cette cité cathare. Je ne suis pas déçue en la retrouvant.

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

     

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

    Et sur le chemin du retour, un château du Minervois dans un cadre idyllique... 

    Le village cathare de Minerve dans l'Hérault

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    9 commentaires
  •  

    Souvenez-vous il y a 2 ans...

    Après un nettoyage fastidieux, le jardin "à l'anglaise" renaît.

    Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère

    Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère

    Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère

    Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère Le jardin de ma mère

    Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère

    Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère

    Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère Le jardin pyrénéen de ma mère

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    20 commentaires
  • Merci Hélène et Georges pour votre générosité et votre sens de l'accueil. Je me permets de célébrer la beauté de votre jardin dans cet article. Le jardin est construit avec élégance : un potager gourmand, un verger, des haies variées entourant le jardin et faisant un écrin à la piscine, des rosiers qui embaument près des terrasses et une vue du paysage alentour à couper le souffle. Les roses et iris sont à l'honneur en cette saison. Que de beautés !

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.Dans le Sud, la luminosité est forte. Les couleurs vives sont les bienvenues dans les jardins car elles résistent à l'ardeur du soleil.

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.

    Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois. Le beau jardin d'Hélène et Georges dans le Minervois.

    J'ai trouvé cette dernière variété d'iris intéressante car son coloris évolue du clair au foncé. J'ai observé, avec soin, que les tiges sont issues d'un unique rhizome à l'origine. Jérôme, à tout hasard, saurais-tu identifier ce bel iris pourpre ? 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Dernière série: la maison des métayers, dont les meubles gagnent en sobriété (voire en modernité wink2 style scandinave), la maison du mineur ( qui extrait l'alios, une roche ferrugineuse) datée de 1772, celle du vannier ' la maison Parage'.

    la maison du mineur la maison du mineur la bergerie de la Lande

    brebis landaises la maison Parrage la maison Parrage

    maison des métayers maison des métayers maison des métayers

    maison des métayers. Pas de vitrage aux fenêtres la maison des maîtres - Du vitrage, mais des courants d'air... croix de St Jean, contre le mauvais oeil 

    maison des métayers maison des métayers maison des métayers

    maison des métayers maison des métayers maison des métayers

    maison des métayers maison des métayers - le potager près de la cheminée maison des métayers - la souillarde

    poulailler perché + le travail basse-cour - canards basse-cour - poule, dinde et dindon

    basse-cour      - dindon étable - boeufs landais la soue -    cochons ruches landaises

    ruches landaises ruches landaises ruches landaisesla borde de la rivière - bergerie ou grange la borde de l'airial - bergerie ou grange grangeEnfin la maison de Guiraute. Son noyau central est le bâti d'origine.Les parties latérales, ouvertes, préfigurent l'évolution de l'architecture landaise.

    la maison de Guiraute la maison de Guiraute retour en train - wagons de 1903

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Pas de vitrage aux fenêtres des maisons à l'exception de la maison des maîtres. Des barreaux de bois au rez-de-chaussée empêchent la volaille d'entrer dans la maison. Je n'en reviens pas. Les maisons sont traversées par des courants d'air glaciaux : impossible de se projeter dans ce joli décor tant je suis frigorifiée.

    La maison du meunier est pourtant coquette, c'est celle qui m'a le plus charmée. Un petit jardin de simples jouxte la maison. Un potager profite des limons de la rivière et le moulin anime le décor.

    Maison du meunier jardin de simples jardin de simples

    Maison du meunier maison du meunier maison du meunier

    maison du meunier maison du meunier maison du meunier

    maison du meunier cuisine de la maison du meunier le moulin du bas

    maison du meunier cuisine moulin du bas l'escamat

    l'escamat l'escamat l'escamat

     agrion ou demoiselle  

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique