• Mars 2013, un océan de muscaris.

    Le sol sableux est favorable à la multiplication des muscaris. Ils envahissent tous les massifs. C'est un petit bonheur pour la jardinière. De plus, les bourdons et les papillons en raffolent.

    Au pied du loropetalum chinensis 'Fire Dance', muscaris, iphéons, anémones de Caen et feuillage des sedums sont uniformément bleus. 

    Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.

    Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.

     

    « Mon jardin à la mi-mars 2013 et ses couleurs criardes.Un avant-goût de printemps »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :