• Le squelette de mon jardin (1- le massif mauresque)

    C'est en ce moment, où le jardin est dépouillé de ses fleurs et de ses feuillages caduques, que se dessine son squelette. D'abord les silhouettes des chênes se détachent sur le ciel laiteux, puis les petits arbustes habituellement noyés par les hautes vivaces montrent leur forme. Les feuilles persistantes et panachées sont les joyaux du jardin hivernal. 

     pittosporum tenuifolium Saundersii à gauche

    Dans la partie "sous-bois" ( composée de 6 chênes, quel grand sous-bois...), les persistants sont principalement plantés devant les murs disgracieux de mon voisin. Dans le massif mauresque, j'ai privilégié des arbustes caduques en bordure du grillage car en hiver cela permet au soleil d'inonder les iris de lumière.

    magnolia Heaven Scent   caduque laurier-tin Gwenllian sur tige viburnum tinus Gwenllian phormium Jester et pittosporum tenuifolium SaundersiiLes mimosas sont en fleurs sur la bande côtière depuis Noël. Le laurier-tin Gwenllian est mené sur tige. En hiver il offre un joli bouquet rond qui n'ombre pas les rhizomes des iris plantés à son pied.

    houx femelle Golden King, Hebe New Zealand et osmanthe heterophyllus tricolor Goshiki houx femelle Golden King osmanthe heterophyllus Goshiki tricolor, choisya Aztec Pearl, Hebe New Zealand, cornus florida florida houx femelle Golden King, loropetalum chinensis Blush, buddleia nanho white

    Ne vous fiez pas au nom de ce bel houx panaché d'or "Golden King" car c'est un pied femelle qui offre des fruits rouges. L'osmanthe heterophyllus Tricolor ou Goshiki arbore un coloris identique à celui de Golden King, mais moucheté. 

     

    « Commande d'iris CayeuxLe squelette de mon jardin (2- la chambre de verdure) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 17:30
    catherine

    c'est vrai qu'en hiver on voit plus nettement l'architecture du jardin, et c'est à ce moment là que je veux tout déplacer (et que je ne fais pas, pas l'énergie..)

    j'aime bien ce petit laurier tin sur tige..

    le magnolia stelata déjà ouvert des fleurs ici, c'est vraiment trop tôt!

    bonne fin de dimanche

      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 17:51

        J'ai vu que ton jardin était en avance cette année dans ses floraisons. Cela n'est pas le cas ici car le manque de pluie a ralenti le développement des plantes et ce malgré la douceur des températures.

    2
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:17
    catherine

    peut être pour certaine splantes, et cela me fait un peu peur, mais pour d'autres la floraison ne s'est pas interrompue (les roses en particulier) et cela me fait encore plus peur!!

      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 19:44

        D'après ce que j'ai pu lire sur les blogs, les jardins bretons ont vu les rosiers offrir quelques fleurs cet hiver. C 'est étonnant ! Ici les rosiers se sont endormis dès novembre arrivé. Pourquoi s'inquiéter pour eux ? Tu devras les fertiliser davantage car ils ont été très généreux. Dans les pays chauds, les rosiers fleurissent sans discontinuer par vagues successives, non ?

    3
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 20:06

    Oui mais ce squelette est beau !

      • Dimanche 17 Janvier 2016 à 20:22

        C'est gentil Jacqueline. Moi je le trouve trop dépouillé car les voisins et passants ont désormais des vues sur la maison. Je ne me sens plus protégée dans mon écrin de verdure. Je deviens un peu sauvage avec l'âge (pour ne pas dire ourse  tongue )

    4
    Lundi 18 Janvier 2016 à 14:57

    Tu as de beaux persistants qui assurent une structure à ton massif en hiver. Les feuillages panachés sont ravissants.

    5
    Lundi 18 Janvier 2016 à 20:04

    Sans ces panachés le jardin serait trop tristounet. Bonne soirée Lulu

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :