• La gent ailée du jardin

    Ca y est ! Hier j'ai surpris les premiers papillons, chenilles et butineurs. J'ai donc garni pour la dernière fois les mangeoires pour les oiseaux du jardin. Je ne les nourris que lorsque le froid se fait sentir. Désormais je compte sur eux pour me débarrasser des insectes ravageurs du jardin. Les fleurs éclosent, le printemps arrive.

     mésange charbonnière

    Les mésanges sont mes chouchoutes car ce sont d'efficaces chasseresses. Les couples sont déjà formés et le nichoir est convoité par les mésanges charbonnières et par les mésanges bleues. Je ne sais pas encore quel couple s'installera sous l'arche de la salle de verdure.

    mésange bleue mésange bleue

    Le verdier d'Europe et le pinson du Nord s'intègrent souvent aux groupes de moineaux. Ces trois-là s'entendent bien, mais les mésanges ne les tolèrent pas sur la mangeoire.

    verdier d'Europe verdier d'Europe

    pinson du Nord mésange charbonnière

    Le rouge-gorge ne partage pas son repas non plus avec les autres oiseaux.

    rouge-gorge rouge-gorge

    Je me rends compte que le jardin reçoit la visite de nombreux oiseaux cette année. Les arbustes persistants et les hauts chênes rendent le jardin attrayant. Bien sûr les graines les attirent en nombre.

    La sittelle torchepot écrase la graine de tournesol sur le tronc du chêne.

    sittelle torchepot (sitta caesa) d'Europe de l'Ouest sittelle torchepot (sitta caesa) d'Europe de l'Ouest

    Les étourneaux sansonnets émettent des sons étonnants, quelquefois mécaniques.

    étourneau sansonnet étourneau sansonnet

    Incroyable ! Un merle poursuivait de ses ardeurs cette jolie grive musicienne qui montrait son mécontentement.

    grive musicienne grive musicienne

    grive musicienne pigeons en fonte

    A l'image du couple de pigeons en fonte, d'élégantes tourterelles turques ne s'éloignent pas l'une de l'autre.

    tourterelles turques tourterelles turques 

     

     

    « sittelle torchepot (sitta caesia) d'Europe de l'OuestMaladie du châtaignier : Cryphonectria parasitica. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Février 2016 à 20:46
    catherine

    J'ai les mêmes à la maison! LOL sauf la jolie sittelle..elles sont bien jolies tes photos!

    mais je continue à nourrir les oiseaux, il fait encore trop frais, d'ailleurs tout part à vitesse grand V ici..et les oiseaux piaillent très fort dès qu'un chat apparait!

    bonne soirée!

      • Lundi 22 Février 2016 à 20:57

        Cela confirme la similitude de notre environnement malgré la distance. Bonne soirée Catherine.

    2
    Lundi 22 Février 2016 à 21:01

    Vraiment sympa, ça fait beaucoup de monde au jardin!smile

    Par contre je suis surpris par le fait de vous entendre dire que vous avez déjà vu les premiers papillons, c'est fou !happy

      • Lundi 22 Février 2016 à 21:11

        Hier, tircis et citrons voletaient. Il faisait si doux, près de 18 degrés. Sur la plage, des enfants se baignaient dans les baïnes : c'est l'assurance de toux futures (!)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lundi 22 Février 2016 à 23:27

    Une très belle série oiseaux !  

      • Mardi 23 Février 2016 à 08:26

        Il fallait anticiper le prochain départ du rouge-gorge et de la grive. Dès qu'ils s'en seront allés du jardin, les beaux-jours seront très proches. 

    4
    Mercredi 24 Février 2016 à 17:16

    Quelle belle série d'images et quelle chance de pouvoir prendre en photo la grive musicienne !!! bravo !! j'ai aperçu ici aussi un citron il y a deux jours mais depuis la fraîcheur a fait un grand retour donc du coup, le nourrissage continue pour l'instant .....et ...  tu as beaucoup de p'tites décos qui me plaisent bien   ;)

    belle fin de journée Magalie   :)

      • Mercredi 24 Février 2016 à 17:29

        Il n'a que les décorations en fonte qui résistent à l'air marin ici. Alors j'en abuse. Au final je préfère celles couleur rouille car les grises, noircissent puis rouillent ( voir le couple de pigeons) tandis que les rouilles grisent. Euh... arrives-tu à suivre mon explication somme toute compliquée, Nathalie ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :