• décoration jardin, nourrir les oiseaux, fleurs d'origan

    araignée Napoléon juvénile

     araignée (mâle juvénile) Napoléon. on devine sur son abdomen la coiffe napoléonienne, le bicorne de feutre noir.

    excrément de chenille de noctuelle

    Je me questionnais l'hiver passé sur l'insecte qui dévorait mes sauges et mes phlomis (voir l'article) , dont je ne trouvais que les nombreux excréments sur les feuilles. Le voici identifié : c'est une chenille de noctuelle ! Comme elle a pour habitude de s'enterrer, difficile de la débusquer sur la plante attaquée. Sus aux ravageurs !

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Ah ! ah ! Combien de visiteurs se sont exclamés : " Oh ! Une tortue ! ". Cette petite tortue en fonte est une réussite.

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Les bordures potagères qui longent la terrasse sont en plein fleurissement. J'y introduirai encore plus de dahlias et de rosiers l'an prochain.

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Salut la belle Cachou ! C'est bien mieux avec le beau temps !

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Morceaux choisis : jardin 1ère quinzaine de juillet

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • haie potagère sudhaie potagère sud

    Le potager m'offre le plaisir de planter des haies basses fleuries sur son pourtour.

    La haie potagère sud est plantée de 2 véroniques arbustives (Hébé) dont une seule fleurit en mai/juin (hebe 'Wiri mist'). Sans taille, elles gardent un port naturel arrondi. 4 rosiers paysagers de Meilland, Meigalpio, à fleurs rouges avec un coeur doré, se fraient un passage à travers les arbustes.

    Des nigelles de Damas se ressèment chaque année dans les espaces laissés libres.

    Le beau rosier anglais de David Austin, Abraham Darby, ne dépareille pas avec sa douce couleur saumonée.

    Avec les beaux jours fin juin, les rosiers rouges sont surmontés par la floraison jaune double des lys asiatiques Fata Morgana alors que les fleurs blanches de l'hébé disparaissent.

    haie potagère sud

    haie potagère sud

    Plus loin, les écouvillons rouge-vif du callistémon font écho aux rosiers Meigalpio.

    haie potagère sud

    Début juillet, les lys ont terminé leur floraison tandis que les rosiers Meigalpio fleurissent sans discontinuer depuis la fin du printemps. Le relais est assuré par les scabieuses Chile Black qui se ressèment à foison. Bientôt une troisième nuance de rouge apparaitra avec les tomates mûres.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • On ne change pas une formule gagnante. Finis les potées de géraniums qui sont victimes du papillon brun des pélargoniums ! Dans les pots en zinc surchauffés par le soleil estival, je plante cet été encore des gazanias.

    Jardinières été 2012

    Jardinières été 2012

    Je suis impatiente de découvrir le résultat lorsque les plantes seront arrivées à maturité.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Clic sur les images pour agrandissement

     

    Difficile de photographier le jardin sous un beau ciel bleu en ce moment.

    Dans la zone sous-bois fleurissent le jasmin étoilé et le chèvrefeuille. Mais ce sont principalement les feuillages qui colorent les massifs.

    mon jardin landais début juin 2012mon jardin landais début juin 2012

    Les arches disparaissent sous les roses, malgré la taille sévère effectuée cet hiver sur les rosiers grimpants. Pénétrer dans la partie potagère du jardin sous ces opulentes floraisons devient un grand plaisir. Quant aux bordures potagères, elles sont enfin infranchissables : au sud des rosiers paysagers rouges Meigalpio avec des véroniques arbustives, au nord une haie de cassissiers fleuries par des campanules Raiponce. Cette dernière association est une vraie réussite ! 3 ans d'attente pour arriver à ce résultat.

    mon jardin landais début juin 2012 mon jardin landais début juin 2012

    mon jardin landais début juin 2012 mon jardin landais début juin 2012

    mon jardin landais début juin 2012 mon jardin landais début juin 2012mon jardin landais début juin 2012

     Après avoir arraché les plants de fèves et semé les haricots verts nains, j'attends que les lignes de feuillage sortent de terre afin de pailler entre les rangs.

    mon jardin landais début juin 2012

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012

    Clic sur les images pour agrandissement.

     

    Après un mois d'absence de la "jardinière en chef", le jardin landais a pris ses aises. Pluies et soleil ont coloré de verts brillants les feuillages. On se croirait encore à Bali... enfin presque. 

     La saison des fèves est achevée, celle des fraises commence. Avec modestie, je constate que leur parfum est plus puissant que sur l'île des Dieux.clématite blanche Mme Lecoultre

    Clématite bleue Vyvyan Pennell, linaire sauvage, arche de rosiers grimpants Concert de Poulsen et Gîte de France de Meilland, clématite blanche Mme Lecoultre.


    Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012

     massif sous-bois juin

    bordure potagère juin, lys asiatiques Lollypop, physocarpus pourpre Lady in red, massif zone sous-bois juin. 

    rosier grimpant Pierre de Ronsard, deutzia rose et rosier Lovely Meilland, rosier orangé Rochemenier village, rosier blanc Iceberg, vue sur entrée sud du potager juin, rose Roseraie des Châtelets.

    Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012
    Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012

     rosier blanc et rose Ceylan "Concert" de Poulsen, rose Héritage de David Austin, rose Honoré de Balzac de Meilland, rosier Breath of Life.Rosier Concert de Poulsen

     

    Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012Mon jardin landais le 1/6/2012

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Quelques images du jardin ce 1er mai.

    Je vous présente les 2 ancolies inconnues qui sont les parents des nombreuses ancolies qui poussent dans le jardin. J'ai hâte de découvrir leur progéniture. Les fleurs s'hybrident-elles entre elles ? Aurai-je la surprise de voir de nouveaux coloris, comme c'est le cas pour les lupins ? 

    Quand les fleurs des coeurs de Marie se cachent dans le feuillage pourpre de l'érable japonais, c'est du bonheur !

    Je tente l'expérience d'une potée en cascade car je commence à être envahie par les poteries et je ne sais plus où les poser. Des verveines de différentes couleurs cacheront la rectitude du rosier-tige et de son tuteur.

    ancolies

    dicentra spectabilis - coeur de Marieancoliesverveines

    Du vert tendre, celui des jeunes pousses d'hosta panachées de blanc, des nouvelles feuilles de la sauge panaché et du feuillage de la clématite qui grimpe dans l'arche potagère. Du bleu, celui profond de la poterie, celui layette des myosotis, les violacés du géranium ' Rozanne ' et de la lavande-papillon. L'introduction d'un peu de blanc serait la bienvenue l'an prochain.

    violettes sauvagesfraisiers viva rosapivoine en arbre Morceaux choisis

    La joliesse des violettes sauvages d'un blanc à peine teinté d'un bleu glacier (violettes lactées- viola lactea), celle des fraisiers ' viva rosa ' qui portent si bien leur nom, la beauté du coeur des pivoines en arbre ( Paeonia suffruticosa ) ravissent l'oeil de la jardinière en promenade dans son petit jardin.

    Morceaux choisisMorceaux choisisMorceaux choisis

    Heureux hasard que celui des semis spontanés des jacinthes d'Espagne mauve pastel ou des petites pensées (viola cornuta) dont les coloris sont toujours une bonne surprise. 

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Clic sur chaque image pour agrandissement.

    Le sous-bois fleurit  Le sous-bois fleurit

    Le jeune feuillage de l'érable japonais ' Osakazuki ' d'un jaune doux bordé d'un soupçon de rouge se détache de celui si lumineux et rouge du cotinus coggygria ' Royal purple '. Au fond du jardin, la floraison de l'oranger du Mexique ( Choisya ternata ) embaume le miel.

    Quelques touffes de véroniques bleues, éparpillées ici et là, se mélangent aux pieds d'euphorbes des bois  ( Euphorbia amygdaloides ) dont le vert chartreuse de la floraison illumine la partie sous-bois du jardin. Leurs semis respectifs, mêlés à ceux des vrais géraniums, constitueront à terme un tapis dense et coloré.

    Le sous-bois fleurit Le sous-bois fleurit Le sous-bois fleurit

    Dans la partie sous-bois, sous les chênes et le châtaigner (les pins maritimes ont été sacrifiés cet automne ) les fleurs des azalées se sont ouvertes. Les rhododendrons, à l'exception de ' Docteur Schweitzer ' aux énormes fleurs rose doux, ont un temps de retard.

    Le sous-bois fleurit Le sous-bois fleurit Le sous-bois fleurit

    Le sous-bois fleurit Le sous-bois fleurit

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Sachet de tulipes en mélange. Sachet de tulipes en mélange. Sachet de tulipes en mélange.

    Habituellement j'éprouve un grand plaisir à choisir avec soin les différentes variétés de tulipes qui coloreront le jardin au printemps. Cependant cet automne, je m'y suis prise avec un retard certain et le choix qui m'était offert était insuffisant.  J'ai donc cédé à la facilité en achetant des sachets de tulipes en mélange : des perroquets joliment striées et des viridiflora.

     Sachet de tulipes en mélange.

     Bien sûr, ma tête de linotte a oublié ces achats et je me suis étonnée des fleurs que je découvrais : " J'ai acheté ça, moi ? ". Mais vraiment l'effet est des plus réussis : des tulipes perroquets dans les jardinières, et des viridiflora dans les massifs.

    Les viridiflora ont les pétales marqués par de larges nervures vertes, tandis que les bords des pétales des perroquets sont plus ou moins découpés .

     Sachet de tulipes en mélange. Sachet de tulipes en mélange. Sachet de tulipes en mélange.

    Quelques tulipes fleur de lys rouge-vif ont été introduites pour relever ce massif pastel et faire un rappel du feuillage pourpre du loropetalum " Fire Dance ", ainsi que les désormais classiques tulipes doubles " Angélique " dont les pétales si romantiques contrastent avec la sobriété des pétales élancés des tulipes fleur de lys.

    Sachet de tulipes en mélange. Sachet de tulipes en mélange.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique