• Le sol sableux est favorable à la multiplication des muscaris. Ils envahissent tous les massifs. C'est un petit bonheur pour la jardinière. De plus, les bourdons et les papillons en raffolent.

    Au pied du loropetalum chinensis 'Fire Dance', muscaris, iphéons, anémones de Caen et feuillage des sedums sont uniformément bleus. 

    Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.

    Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.Mars 2013, un océan de muscaris.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Une dizaine de jours de beau temps, avec des pointes de température à 20 degrés et le printemps s'installe au jardin ! Les floraisons éclatent, les bourgeons gonflent. L'hiver étant resté doux et humide,  

    aucune plante n'a souffert. 

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

    Anémones blanda, anémone de Caen, Cachou prend des bains de soleil, fleurs de prunus subhirtella 'Autumnalis rosea', crocus 'Blue Pearl' coiffés de chionodoxa, touffes de crocus en mélange

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

    C'est une ronde de crocus, achetés en mélange par centaines, mais complétés par l'achat de la variété Blue Pearl si belle et qui se marie bien avec les étoiles bleues des chionodoxa.

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

    Première apparition des fleurs azurées de l'iphéon. Et le printemps, c'est aussi le fleurissement baroque des primevères, dont celui des denticulata mauve, des Primula elatior 'Gold Lace' bordeaux bordé de jaune. Tulipes botaniques greigii ' Chaperon rouge '.

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

    Pendant 3 semaines, les couleurs criardes vont se côtoyer. N'ayons pas peur ! L'hiver fut si avare de couleurs... Les papillons tircis et les citrons sont les premiers à voleter en mars.

    Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013Mon jardin à la mi-mars 2013

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Que d'humidité ! Les pluies se suivent, le soleil reste timide. Heureusement les températures sont douces.

    Aucune plante n'a souffert du gel pour l'instant.

    Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013

    Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013

     

    Nous avons remonté la ramure des chênes afin de gagner de l'ensoleillement pour permettre aux massifs de mieux fleurir.

    Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013

    Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013Mon jardin à la mi-février 2013

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Alors que la neige tombe sur l'exagone, c'est la pluie et sa cohorte de nuages bas et gris qui assombrissent le ciel landais depuis 2 mois. Heureusement nous profitons d'une journée hebdomadaire d'ensoleillement. L'humidité et la douceur des températures n'ont pas dissuadé les limaces et escargots d'effectuer quelques sorties dinatoires. Plus tôt que les précédentes années, j'ai répandu des granulés anti-gastéropodes au ferramol, afin de préserver les pousses d'hémérocalles et de tulipes déjà grignotées.

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

     

     

    Les crocus jaunes sont chaque année les premiers à apparaître. La floraison du skimmia japonica " Magic Marlot " à feuillage panaché est moins fournie que lors de son achat l'an passé.

    Quel nombre de nouveaux plants de cyclamens parsèment le jardin, ainsi au pied de la sombre euphorbe des bois ! Les callunes se teintent d'orangé et de rouge avec les premiers froids.

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

     

    Un coin de ciel bleu pour quelques heures. La contrepartie, c'est de la glace au petit matin dans les abreuvoirs, qui emprisonne les feuilles brunes des chênes. 

    Dans le potager poussent 3 rangées de fêves. L'année dernière, les températures négatives ont détruit les semis de petits pois. Cette année, ils seront mis en place en février.

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

    Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013Mon jardin fin janvier 2013

    J'ai hâte que la liane du jasmin étoilé " tricolor " grimpe dans l'arche, car son feuillage hivernal rougi est divin ! Il aura fallu attendre la troisième saison pour que la giroflée arbustive joue son rôle de couvre-sol et se mêle au phlox et muscaris. J'aime que les plantations se mélangent entre elles et fassent disparaître le sol, les jardins fouillis emplis de surprises végétales. 

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Noël au jardinNoël au jardin

    Les roses de Noël sont ponctuelles, comme chaque année. Ces fleurs me rapellent ma grand-mère maternelle qui en cultivait un pied dans sa cour méditerranéenne inondée de soleil (un vrai challenge).

    Noël au jardinNoël au jardinNoël au jardinNoël au jardin

    Les chênes ont perdu leur feuillage, le sol est jonché de feuilles. Malheureusement le temps humide ne permettait pas de tondre. Jusqu'à hier, où la journée fut d'une douceur et d'un ensoleillement quasi printanier. Donc séquence avant-après. Les feuilles broyées par la tondeuse sont répandues au pied des plantes de bruyères. Ainsi finement découpées, elles ne s'envolent plus. Les rhododendrons et azalées apprécient ce régime.

    Noël au jardinNoël au jardinNoël au jardinNoël au jardin

    Noël au jardinNoël au jardin

    Bonnes fêtes de fin d'année. 

    Noël au jardinNoël au jardin

    Du soleil et les gazanias reprennent leur floraison un 23 décembre. Ces marguerites africaines redoutent plus l'humidité que le froid. Je crois avoir trouvé un bon endroit pour l'hivernage, plein sud à l'abri de la pluie sous la terrasse couverte. Si les plants résistent à l'hiver, les jardinières seront superbes à la belle saison. Pour l'instant, tout espoir n'est pas perdu.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Juste avant l'hiver, vue sur le potager dégarni.

    Fenêtre sur jardin de fin d'automne

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Gelées matinales de décembreGelées matinales de décembreGelées matinales de décembre

    Seuls les feuillages veloutés qui ont retenu la rosée sont parés de givre : scabieuse, digitale, sauge, phlomis. 

    Chatons de magnolia stellata, roses de Noël, corbeille d'argent, belle citrouille (de supermarché !), feuillage jaunissant de l'euphorbe-cyprès.

    Gelées matinales de décembreGelées matinales de décembreGelées matinales de décembre

    Gelées matinales de décembreGelées matinales de décembreGelées matinales de décembre

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Voici venues les floraisons de la viorne-tin " Gwenllian ", de l'hellébore de Noël et du cerisier japonais Prunus Subhirtella ' Autumnalis '. Frileuse comme je suis, je ne sors que rarement dans le jardin. De toute façon, le sol est détrempé par les pluies abondantes. Pour la première fois, ni les fèves, ni les petits pois n'ont été semés en octobre. Je guette une période de redoux pour rattraper ma négligence.

    Floraisons de décembre

    Floraisons de décembreFloraisons de décembreFloraisons de décembre

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Incroyable ! Un palmier pousse près d'un grand rodhodendron. Si les oiseaux commencent à faire des surprises jardinières, cela va être la fête au jardin ! Déjà quelques arrivées inattendues, mais toutes ne sont pas encore identifiées. Il y a de grande chance que mon nouveau palmier soit rustique, sûrement un palmier à chanvres ( Trachycarpus fortunei ). A surveiller, mais où le transplanter s'il résiste à l'hiver ? La place commence à manquer.Pousse de palmier.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Microperles de rosée, parures luxueuses pour les dernières fleurs du jardin. Même ces dernières revêtent des couleurs chaudes d'automne (chrysanthème, rose Alain Souchon, rose Breath of Life).

    Rosée automnale.

    Rosée automnale.

    Rosée automnale.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique