• Hémérocalles à fleurs simples

    La toute première hémérocalle que j'ai plantée dans le jardin a été déterminante dans mon envie d'en introduire de nouvelles. C'est une grande hémérocalle rouge dont j'ignore le nom, à la couleur vibrante. Sa place définitive est dans la sente au roses, au pied du rosier 'Ghislaine de Féligonde'.

    Hémérocalles Hémérocalles Hémérocalles Hémérocalles

    Hémérocalles rosier Ghislaine de Féligonde

    La saumonée 'Catherine Woodbury', la rose 'Strawberry Swirl' et la bicolore 'Egyptian Queen', plantées dans la bordure du trottoir aux iris, ont toutes des fleurs simples. C'est la forme de fleurs que je préfère et pourtant je me suis laissée tenter par trois hémérocalles à fleurs doubles. 

    Hémérocalle Catherine Woodbury Hémérocalle Catherine Woodbury Hémérocalle Catherine Woodbury Hémérocalle Strawberry Swirl

    Hémérocalle Strawberry Swirl Hémérocalle Strawberry Swirl Potentille Miss Willmott Hémérocalle Strawberry Swirl

    Hémérocalle Strawberry field Hémérocalle Strawberry field

    potentille Miss Willmott Hémérocalle Egyptian Queen

    Hémérocalle Egyptian Queen Hémérocalle Egyptian queen Hémérocalle Egyptian queen Hémérocalle Egyptian Queen

    Enfin, il y a 2 hémérocalles naines qu'il est plus intéréssant de cultiver en pot : la jaune 'Stella de Oro' et la crémeuse 'Siloam Shocker' dont le coeur devrait être plus largement pourpré.

    Hémérocalle Siloam Shocker Hémérocalle Siloam Shocker Hémérocalle Stella de Oro Hémérocalle Stella de Oro

    Hémérocalle Stella de Oro Hémérocalle Stella de Oro Hémérocalle Stella de Oro

    « Lys oriental 'Muscadet' & coEchinacée jaune pour fleurir l'été »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 07:59

    oui toujours agréable d'en avoir quelques unes au jardin

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 08:27
    catherine

    je n'en ai qu'une au jardin et je le regrette, celles que tu présentes me plaisent bien

    bonne journée

    3
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 09:01

    Encore une fois, tu m'épates ! Je n'aurais jamais osé juxtaposer hémérocalles et rosiers, leurs systèmes racinaires demandant beaucoup de place. Duo réussi !

    J'aime beaucoup ta potée exceptionnelle de 'stella de oro', qui rend ton entrée chaleureuse.

    Bises et belle journée.

     

    4
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 09:57

    Coucou Magali ! mes premières hémérocalles m'ont déçue, elles étaient plutôt rachitiques. Mais bon, je ne me désespère pas, j'en rachèterai en septembre et je ferai un bilan l'an prochain. La tienne est magnifique et fait un beau duo avec Ghislaine de Féligonde.

    5
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 10:34

    J'aime beaucoup 'Egyptian Queen' et je trouve tes touffes très belles. Elles ne doivent pas passer inaperçu dans le jardin. Pour être aussi belles, elles ne doivent pas être plantées d'hier. Et l'association avec les roses fonctionne très bien.
    Chapeau

    6
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 12:36

    Bonjour François que je lis régulièrement. Toi et ton ami me faites bien rire avec vos mémérocalles ! Et s'il est un blogueur qui m'a fait découvrir les hémérocalles spider, c'est toi. J'avoue qu'elles sont tentantes et qu'il est probable qu'au moins une soit plantée un jour dans le jardin.

    Les plus gros pieds ont quelques années c'est vrai. Elles sont un peu longues à démarrer, mais par la suite quel volume ! Les tiges fleuries se renouvellent sans cesse.

    Les doubles me déçoivent un peu, elles feront l'objet d'un prochain article. 

    Camélia, si l'on nourrit les pieds des rosiers ils ne pâtissent pas de la concurrence des hémérocalles. Du moins pas encore...  Je verrai comment évolueront tous mes massifs de rosiers + hémérocalles car j'ai associé ces 2 souvent.

    Comme vous, Catherine et Chantal, j'ai mis du temps à me laisser charmer par ces infatigables mais elles ont le sacré avantage de fleurir une grande partie de l'été et leur feuillage est un bon substitut aux grandes graminées. 

     

    7
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 12:54

    C'est vrai qu'on se marre bien avec nos mémérocalles, mais tu l'as vu, je les aime bien quand même :)  Oui, il leur faut un peu de temps pour s'installer, mais ce n'est pas grave, les quelques fleurs des premières années  ne sont qu'un avant goût de ce qu'on aura ensuite et quand je vois tes touffes, ça laisse rêveur. Nous n'avons que deux doubles (et peut-être quelques autres dans mes semis de l'hiver dernier mais ils ne fleuriront pas avant deux ans) et je suis comme toi, un peu déçu. Je les préfère définitivement simple et... spider !

    Bonne journée

    8
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 13:43

    Une jolie collection d'une plante que j'aime beaucoup, comme d'ailleurs aussi l'association de l'article précédent !

    Belle journée

    9
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 17:48

    Ce sont les seules que j'aime. Je les trouve plus fines, plus élancées, plus racées, plus élégantes, plus naturelles et je me demande toujours quelle mouche a piqué les obtenteurs pour créer ces grosses lourdaudes chichiteuses .........  mais à chacun ses goûts   !!


    A bientôt

    10
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 14:19

    Marie-Noëlle, restons prudentes dans nos réserves esthétiques... Pour ma part, l'âge venant, je tombe sous le charme de plantes que je jugeais mémérisantes dont les hémérocalles, les roses simples, (eh oui !), les iris et bien d'autres encore. Peut-être vais-je un jour craquer sur des hémérocalles sophistiquées ? J'en serai la première surprise   ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :