• De l'éloge de la paresse : acquérir un phormium.

    Je ne peux pas m'empêcher quelquefois de penser à mon avenir de jardinière. La conclusion est souvent la même : mon jardin doit évoluer vers la facilité d'entretien. Pour cela, les couvre-sols sont indispensables car je ne crois pas que, dans 10 ans, je passerai des heures à désherber les massifs,  ni même à tailler les arbustes. Alors lorsqu'une plante meurt et libère un espace à planter, je choisis la facilité. Ici en bord de mer, le phormium est un excellent succédané aux grandes graminées. J'en ai acheté un vert marginé de jaune et blanc, qui adulte ne dépassera pas 1 mètre de haut. A vérifier...

     phormium Duet phormium Duet  phormium Duet

    Il s'accommode bien du sable. Quand on voit mon sol, on se dit que c'est préférable. Mais je suis vigilante à choisir de petits phormiums, plus faciles à gérer, contrairement aux géants tels le phormium tenax que j'ai planté en bordure de route pour nous cacher. Mais quel monstre ! Et ce n'est pas fini parce qu'il peut atteindre 2.5 mètre de haut... tandis que je me félicite régulièrement d'avoir planté le beau phormium 'Jester' qui a atteint une taille adulte raisonnable.

    phormium Jester phormium Jester phormium tenax, bourrache

    phormium Jester phormium Jester phormium Jester

    « Cornus florida florida, croix blanches à coeur vert.Iris 'Lady friend' de Promesse de fleurs »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Em2alien
    Lundi 25 Avril 2016 à 08:59

    Bonjour.

    C'est amusant, je choisis actuellement des plantes de "paresseuse" pour habiller mon nouveau jardin, d'une surface à peu près équivalente au vôtre... Il faut dire qu'il y a un an, mon jardin de ville atteignait la superficie record de 56 m2, à l'ombre, dans une terre argileuse. Tondre le carré de pelouse allait plus vite que de sortir puis ranger la tondeuse à main :)). Et aujourd'hui me voici devant 1200 m2 de terrain sablonneux, planté de quinze pommiers de 1956 (en gobelets ou palissés) et d'une haie de thuyas. Trois heures de tonte hebdomadaire, la haie à tailler et les branchages à évacuer, les fruitiers non entretenus à tailler, traiter, les kilos et les kilos de pommes à ramasser... C'est harassant.

    Aussi, je viens visiter vôtre jardin régulièrement, pour apprendre les plantes qui résistent bien aux sécheresse d'été et qui daignent pousser seules une fois installées.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 13:06

        Merci pour ce commentaire qui redouble mon envie de poursuivre ce blog.  Bon courage à vous !

    2
    Lundi 25 Avril 2016 à 09:37
    catherine

    dire que tu penses à ton avenir de jardinière à ton âge! LOL que devrais je dire moi qui a quelques années (euphémisme) de plus que toi!smile

    mais j'aime bien aussi les phormium (quoi ça ne t'étonnes pas?) j'ai au jardin des plantes qui s'en approchent, j'aime leurs couleurs orangées!

    bon lundi!

      • Lundi 25 Avril 2016 à 13:07

        Le phormium est planté par tous les paresseux de la côte atlantique, c'est bien connu.    ;)

    3
    Lundi 25 Avril 2016 à 10:05

    J'ai deux phormiums Platt's black (en pots) cette variété a un joli feuillage foncé comme son nom l'indique. Mon problème ici ce sont justement les pots, il faut que j'en supprime, car trop lourds a déplacer maintenant. J'aime bien la teinte de ton phormium Jester. Bonne journée.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 13:09

        Alors trouve-leur un emplacement ensoleillé, à l'abri des vents froids et surtout draine bien leur trou de plantation.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 25 Avril 2016 à 13:17

    Je pense qu'il est en effet important de jouer sur les couvre-sol pour réduire le désherbage. Je trouve tes phormiums très graphiques. Ils donnent beaucoup d'allure aux massifs.

      • Lundi 25 Avril 2016 à 17:11

        Je les utilise comme s'il s'agissait de grandes graminées. A leur pied, aucune herbe ne pousse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :