• Couleurs d'automne dans le massif mauresque

    La bordure de carex testacea cuivré est une réussite, sauf pour les rosiers encore trop bas, qui disparaissent entre chaque touffe... Ces quatre graminée structurent le massif mauresque en automne. Lorsque les premiers froids les teintera de rouille, les carex seront assortis au viburnum plicatum Mariesii.

    Couleurs d'automne dans le massif mauresque viburnum plicatum Mariesii et abélia nain Confetti

    carex testacea cuivré dos du massif mauresque

    L'arrière du massif mauresque est encore jeune. Les arbustes ne dépassent pas encore la belle graminée Muhlenbergia capillaris. Il y a de gauche à droite, un osmanthus heterophyllus 'Goshiki'un choisya Aztec Pearl, une Hebe New Zealand, un houx panaché Golden King, un loropetalum chinensis Blush et enfin un buddleia nanho white au feuillage gris.

    magnolia liliiflora nigra gentiane du Japon gentiane du Japon et carex testacea cuivré phormium Jester

    « Couleurs d'automne en zone "sous-bois"Couleurs d'automne dans le potager »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Novembre 2014 à 09:16
    catherine

    je rêve d'un magnolia liliflora nigra, il me semble si beau au printemps!!

    est ce que tu en es satisfaite? tu l'as acheté dans quelle enseigne?

    bon mardi

    2
    Mardi 11 Novembre 2014 à 09:26

    J'ai oublié où j'ai acheté ce magnolia. Au début de la création du jardin, j'ai acheté de nombreux arbustes chez le pépiniériste local pour être sûre d'avoir des essences adaptées à mon sol. Il est beau depuis 2 ans. Son grand avantage est de ne pas dépasser 2 mètres de haut.  Au printemps, c'est un superbe bouquet de fleurs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :