• Ca bouge dans le massif mauresque

    massif mauresque

     le massif mauresque

    La coupe d'un chêne, dont on devine la base sur la droite de la photo, permet au soleil de baigner le massif mauresque (baptisé ainsi car la colonne soudée par mon Chéri dégage un exotisme nord-africain) du matin au soir. C'est tout bénéfice pour les grands iris et les rosiers du massif.  Les graminées cuivrées sont des carex testacea.                                                                           Avec un mois de retard en comparaison avec l'an passé, les mimosas en fleurs ornent les jardins du voisinage.

    lézard en fonte laurier tin ' Gwenllian ' sur tige narcisse Golden Harvest muscaris

    Bientôt le magnolia liliiflora nigra se laissera admirer.

    magnolia liliiflora nigra magnolia liliiflora nigra magnolia liliiflora nigra magnolia liliiflora nigra 

    « Magnolia loebneri Leonard Messel, des étoiles roses.Bijoux de jardin, collection de printemps »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Mars 2015 à 09:16
    catherine

    quelle chance tu as d'avoir ce magnolia nigra! je l'aime beaucoup!

    bonne journée

    2
    Mercredi 25 Mars 2015 à 09:23
    linette

    sublime ce magnolia

    linette

    3
    Mercredi 25 Mars 2015 à 15:41

    De bien belles photos ! j'aime bien les gros plans .....   a bientôt pour d'autres découvertes    geppetto  .   Posés sur des crocus "Bonjour"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mag
    Mercredi 25 Mars 2015 à 16:49

    Je n'avais pas reconnu les muscaris au début ! Tu en as beaucoup, j'aime bien le rendu !

    Et le magnolia.... J'adore !

    Bises Magali

    5
    Mercredi 25 Mars 2015 à 18:06

    Les muscaris se multiplient à vitesse grand V dans le sable. Je suis envahie ! Mais c'est joli.

    6
    Jeudi 26 Mars 2015 à 23:09

    C'est juste pour récupérer de la lumière que le chêne a été coupé ou bien parce qu'il était malade... un chêne ici a été coupé (il était mort) il y a 10 ans... c'est incroyable comme nous avions alors gagné en luminosité et comme cela avait agrandi la perspective du jardin... en plus, cela fait du bois pour le poêle !!!! beau week end

    7
    Vendredi 27 Mars 2015 à 07:00

    Bonjour Hélène, nous voulions récupérer de l'ensoleillement car tous les chênes sont plantés en limite sud. Il reste 6 chênes qui ne sont pas menacés par les jardiniers :)  Le sacrifié fera du bois de chauffage et ses branchettes du bois de grillade.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :