• Argiopes fasciées et thomises.

    clic sur les images pour agrandissement

    Mon jardin landais début août

    Mon jardin landais début aoûtMon jardin landais début août

    L'argiope fasciée juvénile de gauche est devenue une femelle adulte. La voici avec un abdomen arrondi. Elle a quitté le dahlia à fleur d'anémone qui jouxtait le romarin où j'avais découvert le nid cet hiver, pour installer sa toile dans un pied de romarin voisin. Le plus étonnant est que le petit mâle l'a suivi et a construit sa toile parallèlement à celle de la grosse femelle, et s'est positionné dos face à dos. Lui, n'a pas grandi. 

    Cette espèce d'épeire apprécierait-elle tout particulièrement le romarin comme habitat ? Voilà déjà 2 ans que je les y trouve.

    Mon jardin landais début août

    Le mimétisme des araignées-crabes avec leur support me surprend chaque fois. Voici l'exemple de 2 thomises que j'ai distinguées juste parce qu'elles se sont autorisées un mouvement de patte, qui a retenu mon attention. La première arbore les couleurs rose et crème du dahlia cactus, la seconde cachée dans la fleur de scabieuse Chile Black laisse dépasser ses pattes blanches afin de simuler des étamines.

    Mon jardin landais début août

    Mon jardin landais début août

    Argiopes fasciées et thomises.

     

    « Au soleil couchantLézard vert occidental immature »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :